Dodge Charger 2018, le Général Lee loin de prendre sa retraite

Dodge Charger 2018, le Général Lee loin de prendre sa retraite

La première apparition de l'appellation Charger date de 1964, elle est donnée à un prototype de roadster qui débouche ensuite sur la production d'une série à partir de 1966. L'hommage au Général Lee dans la série Shérif, fais moi peur ! a donné une image sensationnelle au Charger de 1969. L'avant est très emblèmatique avec ses phares cachés. Depuis, ils ont réapparus au fil des générations. Après avoir été abandonné pendant près de 20 ans, le Charger réapparaît en 2006 avec la vague des néos-rétros muscles cars. En 2011, c'est l'heure de la septième génération qui régit encore ce modèle 2018 mais ce dernier présente une allure beaucoup plus sportive.

La silhouette du Dodge Charger 2018 est beaucoup moins anguleuse, l'aérodynamisme est étudié au plus haut point mais sans dévier de la nostalgie des formes des modèles des années 60. Les ailes arrière reçoivent un renflement, encourageant enconre un peu plus l'agressivité. Les phares à Xénon et LED sont dessinés plus harmonieusement. Des plus grandes roues ont été prévu pour ce millésime 2018. Sur le modèle Hellcat, les jantes noires 20 pouces en alu forgé ajoutent au caractère bestial de la voiture.

La motorisation très diverse démarre avec le standard V6 de 3,6 L de 300 ch., arrivent ensuite les V8 de 5,7 L (R/T) et 6,4 L (SRT 392) qui développent respectivement 370 et 485 chevaux et enfin pour les mordus de puissance le Charger SRT Hellcat fait vrombir son moteur "supercharged" de 6,2 L avec ses 707 chevaux. Le couple associé à cette motorisation hémisphérique est hallucinant : 881 Nm ! La boite de vitesse permettant ces performances hors normes est la Torqueflite 8 rapports avec changements au volant via le système de commande à impulsion. Les quatres roues motrices sont de série sur tous les V8, en version alternative payante sur le V6.

L'habitacle du Dodge Charger 2018 reçoit la mise à jour du dernier service d'infotainment sur l'écran tactile de 8,4 pouces. Il n'y a sinon pas de changement radical, la ligne de fenêtre limitant un peu la visibilité est conservée assez haute à l'image de toute la lignée d'origine. La caméra de recul semble ne plus être optionnelle sur ce cru et apporte un vrai confort. Le système anti-collision avec freinage automatique assure une sécurité toute aussi satisfaisante.

Le Dodge charger 2018 préfigure comme un des dernièrs modèles de cette septième génération. Pour un tarif avoisinant les 30000 $, il ne sera disponible qu'en début d'année 2018 aux Etats-Unis même si visible chez les concessionnaires dès la rentrée 2017. Une refonte complète est possible à partir de 2020. Quelques allégations parlent même de la future berline à 4 turbos allégée de plus de 220 kg. L'avenir nous réserve-t-il de bonnes surprises avec des éditions spéciales inattendues ? Et si une version inédite Général Lee revoyait le jour 1969-2019, les 50 ans...

Annonces de Dodge | Dodge Charger à vendre |