Mercury Sun Valley, la première berline de série au toit en bulle plastique

Mercury Sun Valley, la première berline de série au toit en bulle plastique

Mercury est une division intermédiaire de la Ford Motor Compagny créée en 1938. Elle est le résultat du triomphe de la Lincoln Zephyr à bas coût et vise donc un type de clientèle désirant plus que le standard Ford mais ne voulant pas débourser le prix d'une Lincoln. Le Mercury Eight est le faire valoir de la marque jusqu'en 1951 date à laquelle le Monterey le supplante. A partir de 1954, le Montclair ajoute un segment à la marque : la berline. Celle-ci comporte une version futuriste Sun Valley puisqu' elle adopte un toit en forme de bulle transparente.

Avec une campagne publicitaire des plus élogieuses en extrait "Un spectacle magnifique...toute la richesse et la couleur vous parviennent...pourtant l'intensité est adoucie, filtrée par la teinte du toit en plexiglas", la Mercury Montclair Sun Valley déambule dans les rues à partir de 1954. Il prend des airs du Monterey allongé et rabaissé. Pour le distinguer, les chromes éponymes ornent les ailes avant. La silhouette plus massive englobe un style rectiligne avec quelques chromes supplémentaires et une double sortie des pots d'échappement. Le toit donc en plastique teinté vert est une vraie invitation à l'évasion, mais les petits bémols sont l'impression donnée par la couleur et surtout l'accumulation de chaleur.

La motorisation du Sun Valley est un V8 de 4,8 L qui développe 198 chevaux, une soupape de surpression est déjà à l'oeuvre en 1954. En 1957, le moteur Lincoln Y de 6 L de cylindrée vient s'accomoder sous le capot. La transmission Merc-O-Matic dont certaines parties de la conception sont encore d'usage aujourd'hui est une boite automatique à 3 rapports. Au fil des années, la suspension avant à rotule et le freinage se sont nettement améliorés.

Disponible en vert menthe ou en jaune pour le bas, les deux coloris de 1954 se conjugue avec le vert foncé du toit et le reste du corps blanc. L'habitacle est assorti en vinyle très somptueux. Le conducteur est à son aise, il peut disposer de ceintures de sécurité en option. Le tableau de bord se modifie en 1956, il comporte trois niveaux . Les options populaires sont la climatisation, les vitres électriques et les sièges réglables en 4 positions.

En 1955, la Mercury Sun Valley s'est vendue à 1787 unités au prix de 2582 $. Il s'agit d' une faible partie comparée aux 10668 cabriolets Montclair sortis des usines. Malgré toutes louanges commerciales, le Sun Valley arrête d'être produit en 1957 ; pour autant le Montclair continue sa route jusqu'en 1960 et aura même une filiation quelques années après. Les raisons principales de l'abandon de la version Sun Valley sont les complications engendrées par un toit plastique. Il n'en demeure pas moins aujourd'hui un véhicule de collection recherché : pas trop de chromes, fonctionnel et à l'allure propre avec ses feux arrière magnifiques, presque toutes les qualités d'une classique pour plaire.

Annonces de Mercury à vendre |