Oldsmobile Vista Cruiser, un break qui impose son style

Oldsmobile Vista Cruiser, un break qui impose son style

Les breaks Buick et Oldsmobile élaborés à partir de 1964 partagent une particularité des plus étonnantes : leurs designs semblent tirés tout droit d'un autocar ! En effet à partir de 1954, l'entreprise de transport Greyhound Lines dote sa flotte de « Scenicruiser » et Général Motors, fière que son bus incarne l'icône de mode de vie américain, veut peut-être importer ce style « décalage de toit-fenêtre » (formant une sorte de bulle) sur ses véhicules. Le « Vista Dome » ainsi dénommé vient s'incorporer sur les modèles Buick et Oldsmobile pour sa Vista Cruiser.

Et pourtant si ressemblant, les concepteurs de l'époque nient avoir recours à de tels agissements. Ils croquent des éléments de la carrosserie qui sont interchangeables et la possibilité d'accueillir une troisième rangée de sièges en étirant la plate-forme de l'Oldsmobile Cutlass ; ils tombent. Ainsi allongé, l'empattement dépasse plus de 12 cm le modèle standard combiné à la surélévation du toit, le tout confère un gain certain en capacité de rangement. Par ailleurs nombreux dans cette génération, les passagers chapeautés sont aussi ravis de ne pas avoir à quitter leurs couvre-chefs quand ils embarquent à l'arrière du véhicule.

La vision offerte grâce à cette bulle rehaussée est sensationnelle lors de virée dans l'arrière pays. Ce qui est un style devient commode à l'usage d'autant plus que l'insertion dans le véhicule est facilitée avec les portes qui sont plus béantes que les breaks classiques. Des bagages peuvent rentrer derrière la dernière rangée même à 9 dans le véhicule, exception rare dans la catégorie : avec les deux autres breaks d'Oldsmobile, F-85 et 88 Fiesta, impossible. Avec un coffre de rangement sous le plancher, le volume total atteint 3000 L de quoi rentrer quelques affaires !
La motorisation standard des Vista Cruisers est le Rocket Jetfire de 230 chevaux ; avec ses 5408 cm3 de cylindrée, il offre un couple de 440 Nm. En option, un moteur de 290 chevaux avec carburateur à double corps équipe l'Oldsmobile qui dispose d'une transmission manuelle synchronisée à quatre vitesses (seulement trois sur l'entrée de gamme).

Débutant à 2938 dollars dans sa version simple, le Vista Cruiser n'atteint que 3270 $ pour accueillir le maximum de passagers. Il se vend 14000 unités en 1964 représentant une grande majorité pour Oldsmobile dans cette catégorie ; du coup, il tue la 88 Fiesta pour l'année suivante, retirée de la vente. Face à la concurrence, il se débrouille plutôt bien avec son prix modéré et son rapport poids puissance. En 1965, quand le moteur V8 de 315 ch. est disponible, l'option coûte un quart de celle proposée par Chevrolet. Chrysler et Dodge ne parviennent pas non plus à rivaliser : leur Newport et Polara respectif sont plus onéreux.


En 1966, le Vista Cruiser devient plus massif : la calandre adopte de nouvelles barres, le capot est revisité et les phares sont avant dans des espaces plus profonds, arrière verticaux et plus imposants. Les pneumatiques eux aussi se sont développés, la sécurité est accrue avec l'apparition des ceintures et un rétroviseur de série. L'esthétique de 1967 diffère quelque peu, le pare-choc et le contour capot revus pours un repositionnement des feux et un simili-bois disposé en bande sur les latéraux bas, le hayon et le haut de la bulle.

Un remodelage entier pour 1968 ; entre le châssis étirant l'empattement, le Vista Dome ne s'offrant qu'un puits de lumière, la calandre divisée et ses grilles qui évoluent chaque année, le moteur 325 chevaux emprunté à la 4-4-2, le Cruiser change de génération. Le coffre s'offre une double action d'ouverture déjà vue sur le Rambler en 1960, qui facilite grandement le chargement. En 1970, les feux de stationnement s'impose ronds et les phares arrière plus profonds ; Vista Cruiser s'affiche fièrement sur les flancs avant. Une version intéressante de Rocket V8 en option Hurst performance est proposée : un 7,5 L développant près de 365 chevaux. Quelques spécimens ont concourus sur le circuit d'Indianapolis.


266565 Vista Cruisers vendus en deux générations de 1964 à 1972, une troisième filiation aura lieu jusqu'en 1977 avant de laisser la place au Cutlass Cruiser. Gardons le slogan de 1970 : « Vista Cruiser thinks about everybody all the time » littéralement Tout le temps, la Vista Cruiser pense à tout le monde et aujourd'hui intemporel modèle de collection, cette Oldsmobile reste populaire.

Annonces de Oldsmobile à vendre |