Rain Man

Rain Man

Véritable chef d'œuvre humaniste du 7ème art, brillamment récompensé aux Oscars, Rain Man a été réalisé par l'auteur de Thelma et Louise, Barry Levinson en 1989.
L'histoire est envoutante : Tom Cruise alias Charlie Babbitt pense hériter d'une fortune suite au décès de son père. Seulement il n'en est rien, son frère ainé, Raymond alias Dustin Hoffman, dont il ne connaissait nullement son existence, s'est vu attribué tout le legs.
Il part alors à sa recherche et le découvre autiste soigné en maison psychiatrique. Accaparé par sa rage, il procède à son kidnapping.
Commence un road-movie à bord d'une Buick Roadmaster convertible blanche nacrée, seul héritage perçu par Charlie:
Il réalise très vite son attachement au frère pourtant très difficilement soutenable aux vues de ses tics. Il va alors se battre afin de décrocher la garde de son lien de sang qui lui est devenu si cher.

C'est une comédie dramatique loin d'être larmoyante, même si la musique de Hans Zimmer fait chavirer ; Dustin Hoffman tient un rôle de composition éblouissant, il est réellement habiter par le personnage handicapé mental. Ses talents de génie en calculs et sa capacité à la mémorisation sont épatantes et vont aider le rapprochement des deux frères.
La méfiance mutuelle va s'estomper au profit d'une sincère amitié.
La Buick Roadmaster va constituer justement l'élément de base d'un voyage qui va les réunir pour ne plus jamais les séparer : cette traversée des États-Unis en décapotable va se révéler inoubliable.
Ce modèle de 1949 basée sur la Oldsmobile d'époque est resplendissant, on aurait peut-être voulu une panne pour admirer le 8 cylindres de 150 chevaux.

Comment combiner un pervers de la finance, égoïste avec un être doué de dispositions extrêmes et extraordinaires, Levinson a trouvé la recette adéquate, c'est une fable divine.
Notre société est trop marqué par des lacunes profondes de communication, vive les jugements subjectifs voilà le message.
Une recette astronomique, 172 millions de dollars, de quoi laisser pantois mais bien méritée. Le véhicule demeure au Petersen Museum de Los Angeles pour les fans inconditionnels qui voudraient admirer cette Buick de toute beauté.
Un brillant film où interprètes et belle voiture ne font pas figuration, à revoir sans doutes possibles!

Toutes nos annonces de voitures américaines